Bruxelles éteint les appareils de cuisson énergivores

Le 19 février 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les plaques de cuisson sont désormais soumises à des critères d'efficacité énergétique
Les plaques de cuisson sont désormais soumises à des critères d'efficacité énergétique

Les fours, les plaques de cuisson et les hottes aspirantes rejoindront, dès le 20 février, la liste des produits européens soumis à des critères d’efficacité énergétique.

Après les chaudières, les systèmes d’éclairage, les téléviseurs ou encore les réfrigérateurs, la directive Ecodesign et la directive sur l’étiquetage énergétique s’appliquent désormais aux plaques de cuisson (au gaz ou électriques), aux hottes aspirantes ainsi qu’aux fours.

Leur efficacité énergétique n’a en effet pas progressé depuis ces dernières décennies, selon Bruxelles. Elle a seulement augmenté de 30% pour les fours électriques depuis 2002. Pour les autres équipements, la consommation s’emballe. En 2010, environ 36 millions d’appareils de cuisson ont été vendus dans l’UE, consommant environ 200 TWh /an (plus de deux fois la consommation d’électricité de la Belgique) et émettant 35 Mt de CO2.

Selon la Commission européenne, cette évolution doit permettre de réduire de 50 euros le montant annuel de la facture d’électricité des consommateurs. A condition qu’ils n’achètent pas de vieux appareils électroménagers à prix cassés.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus