Bruxelles décerne ses prix GreenLight et GreenBuilding

Le 15 avril 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Depuis quelques années, la Commission encourage la construction de bâtiments sobres. En 2000, Bruxelles a créé le prix GreenLight, qui récompense les promoteurs (publics et privés) ayant mis en œuvre des dispositifs d'éclairage économes en énergie. Cinq ans plus tard, cette compétition était complétée par le prix GreenBuilding, dont l’objet est de promouvoir l'amélioration de l'efficacité énergétique dans les bâtiments à travers un certain nombre de mesures telles que l'isolation thermique, un chauffage et une climatisation efficaces, des systèmes de domotiques, des panneaux photovoltaïques, etc.
Cette année, ces oscars des bâtiments les moins énergivores ont été remis à Francfort, les 13 et 14 avril, lors de la conférence consacrée à l'amélioration de l'efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux (IEECB’10). Pour cette édition, 24 opérations ont été récompensées.
Pour l’éclairage, le premier prix est revenu au conseil municipal de Dagda (Lettonie), dont la nouvelle école consomme 85% d’énergie en moins qu’un bâtiment comparable traditionnel. La France se distingue avec le Centre de dialyse du Béarn (un immeuble respectant la norme HQE) qui consomme 53% d’électrons en moins pour s’éclairer qu’un établissement «normal».
Pas moins de 11 prix ont été décernés dans le cadre du GreenBuilding 2010. Des bâtiments dont la performance énergétique s’avère remarquable: jusqu’à 82% d’économie d’énergie primaire.
 
Des précisions sur les programmes GreenLight et GreenBuilding



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus