Bruxelles critiquée pour son manque de transparence sur Fukushima

Le 10 juin 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Commission s’est fait remonter les bretelles pour n’avoir pas fourni d’information appropriée aux citoyens européens sur la révision des seuils de radioactivité dans l’alimentation, suite à la catastrophe de Fukushima.
 
Dans une lettre au président de la Commission, José Manuel Barroso, l’Ombudsman européen déclare qu’il a reçu des plaintes de citoyens concernant «l’absence d’information comparative» sur les niveaux maximum de radioactivité autorisés avant et après Fukushima.

 

L’Ombudsman exige de la Commission qu’elle fournisse cette information d’ici le 30 juin. En avril, l’UE avait temporairement décidé d’abaisser les seuils de radioactivité dans l’alimentation pour les aligner sur ceux du Japon. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus