- 

Bruit: un risque accru par l’exposition à certaines substances

Le 05 février 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La combinaison d’une exposition professionnelle au bruit et à certaines substances toxiques pour l’appareil auditif, augmenterait le risque de perte auditive, selon un rapport mis en ligne le 20 janvier par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (Osha).

La perte auditive causée par le bruit est une des principales maladies professionnelles en Europe, rappelle l’Osha. Pourtant, le bruit ne serait pas le seul facteur en cause. Les experts suspectent de plus en plus le rôle d’une exposition combinée à un niveau de bruit élevé et à des substances ototoxiques, c'est-à-dire capables d’affecter l’oreille interne ou le nerf auditif, telles que certains médicaments (antibiotiques, diurétiques), des solvants et des métaux lourds. Les secteurs les plus concernés par cette double exposition seraient notamment la construction, l’électricité, la distribution d’eau et de gaz ainsi que l’agriculture, d’après l’étude européenne sur les conditions de travail de 2007.

Ce rapport vise à dresser un panorama des connaissances dans ce domaine, incluant les outils de diagnostic utilisés ainsi qu’une vue d’ensemble des substances chimiques susceptibles de favoriser les pertes auditives, mais aussi à proposer de nouvelles actions et recherches.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus