Bruit: les Français en souffrent mais ne s’en protègent pas

Le 02 octobre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Seuls 20,3% des Français considèrent que le bruit constitue un risque très élevé pour la santé. Néanmoins, 14,6% se disent gênés en permanence ou souvent par le bruit à leur travail ou à leur domicile, et 39,7% des actifs occupés jugent leur lieu de travail bruyant.
Selon le premier baromètre santé-environnement de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), réalisé dans le cadre du Plan national santé environnement 2004-2008 (PNSE), la principale gêne liée au bruit au domicile vient de la circulation routière (26,9%). Viennent ensuite les bruits de voisinage (22%), les deux roues (9,2%), les avions (5,3%) et les trains (2,8%).
«Les expositions au bruit au travail et au domicile se cumulent: les personnes qui travaillent dans un environnement bruyant vivent aussi plus souvent dans des logements collectifs exigus à proximité d’installations bruyantes», estime le baromètre.
Un peu plus du tiers des 6.007 personnes interrogées considèrent qu’il appartient à chacun de lutter contre le bruit.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus