BP voit la fin du puits

Le 20 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Deux mois après l’avoir provisoirement scellé, BP a annoncé dimanche 19 septembre avoir définitivement bouché le puits à l’origine de la marée noire du golfe du Mexique. Un succès confirmé par les autorités américaines.

Cela ne marque pas pour autant la fin du nettoyage. « Il y a encore beaucoup à faire », reconnaît d’ailleurs Tony Hayward, le patron du groupe britannique. A commencer par le démantèlement de toutes les installations situées autour du puits MC252. Sans oublier la poursuite des opérations de restaurations du littoral pollué et l’indemnisation des personnes, entreprises et collectivités, dont les activités ont été paralysées par plus de trois mois d’écoulement d’hydrocarbures.

D’ores et déjà, le pétrogazier estime avoir dépensé 9,5 milliards de dollars (7,3 milliards d’euros) dans les opérations de contrôle du puits, de nettoyage et d’indemnisation. Un montant qui devrait encore s’alourdir. Raison pour laquelle la compagnie a créé un fonds, doté de 20 milliards $ (15,33 milliards €), pour solder les comptes de la pire catastrophe pétrolière qu’aient connue les Etats-Unis. Par ailleurs, BP a inscrit une charge avant impôt de 32,2 milliards $ (24,68 milliards €) dans ses comptes pour le coût de cette marée noire.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus