Boues rouges en Hongrie

Le 31 décembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Rétrospective Sites et sols / Biodiversité 2010

 Le 4 octobre 2010, la Hongrie a connu sa pire catastrophe écologique.

La rupture d’un réservoir dans une usine de bauxite-aluminium de la ville d'Ajka, à l'ouest de Budapest, a provoqué le déversement de 600.000 à 1 million de mètres cubes de boues toxiques sur 7 villages avoisinants, faisant 10 morts et 150 blessés (dans le JDLE).

La société Magyar Aluminium (MAL), propriétaire de l'usine d'aluminium, est désignée comme responsable (dans le JDLE). Des experts européens sont envoyés sur place pour mesurer l’ampleur des dégâts (dans le JDLE), tout comme certains associatifs (dans le JDLE).

Des taux de concentration anormalement élevés d’arsenic (près de deux fois supérieurs à la normale) ont été retrouvés dans les boues rouges par Greenpeace (dans le JDLE). Cette pollution toxique présente un risque à long terme pour les écosystèmes, notamment pour les sources d’eau potable.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus