Borloo présente son fonds Justice climat à Copenhague

Le 08 décembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lundi 7 décembre, en séance plénière pour l’ouverture du sommet de Copenhague, le ministre chargé de l’environnement Jean-Louis Borloo a officiellement proposé la création d’un fonds public additionnel par rapport à l’aide publique au développement en faveur d’un accès de l’intégralité des populations des pays les plus pauvres à l’énergie, de la lutte contre la désertification et l’érosion côtière et fluviale, ainsi que du développement de l’agriculture de proximité, selon les termes du ministre publiés par le Meeddm.

Ce fonds public, «qu’on le nomme ‘fonds Justice Climat’ ou autrement», devrait être doté de 600 milliards de dollars –30 milliards par an sur 20 ans, ou 60 milliards par an sur 10 ans, «ce qui est donc parfaitement faisable».

Ce fonds devant venir en complément des 100 milliards par an nécessaires pour l’adaptation et l’atténuation du changement climatique dans l’ensemble des pays en développement, devra être alimenté par le produit d’une taxe internationale sur les transactions financières.

Le ministre estime qu’un financement anticipé de 10 milliards $ par an devrait être mis en place, dont 20% pour la forêt.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus