Borloo penche pour un gel des cultures OGM

Le 20 septembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans Le Monde daté de vendredi 21 septembre, Jean-Louis Borloo, ministre en charge de l'environnement, a laisse entendre que le gouvernement s'apprête à geler les cultures transgéniques ainsi que la commercialisation des semences OGM en France dans l'attente d'une nouvelle loi. «Sur les OGM tout le monde est d'accord: on ne peut pas contrôler la dissémination. Donc on ne va pas prendre le risque», explique le ministre d'Etat. Toujours selon le quotidien, Jean-Louis Borloo a déclaré à un groupe de parlementaires lundi que le gouvernement préparait un gel de la commercialisation des semences OGM tout en autorisant la poursuites des recherches en laboratoire.

Le projet de loi, préparé par un intergroupe au sein du Grenelle (1), durcira le contrôle sur les cultures OGM, encadrera «beaucoup plus rigoureusement» leurs autorisations et instituera une Haute autorité sur les biotechnologies incluant des représentants d'association, écrit le journal. Celle-ci donnerait ses avis au gouvernement sur les nouveaux OGM, en intégrant une analyse toxicologique plus poussée et uneétude de l'intérêt social et économique du produit.

«La question du moratoire est activée discutée et envisagée mais le mot recouvre différentes réalités juridiques», précise au Monde la secrétaire d'Etat à l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet. Le gouvernement réfléchit à une interdiction de cultures, des essais en plein champ, «sur tel ou tel OGM, par non renouvellement des autorisations etc. Rien n'est définitif», ajoute-t-elle. La culture commerciale d'OGM -22.000 hectares de maïs en 2007 en France- mérite une «évaluation après 10 années d'autorisation en se posant la question du bénéfice global pour notre société», a également déclaré au Monde le ministre chargé de l'agriculture, Michel Barnier.

Dans le cadre d'Alliance pour la planète, les ONG ont «félicité» Jean-Louis Borloo pour cette annonce, tout en précisant que l'Alliance «va demeurer extrêmement vigilante à ce que la déclaration du ministre ne reste pas un effet d'annonce et se traduise par une interdiction des semis dès l'année 2008.»



(1) Voir l'article du JDLE intitulé «Grenelle: une future loi sur les OGM»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus