Borloo, les professionnels du BTP et les engagements du Grenelle

Le 07 novembre 2007 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour que les promesses du Grenelle sur le bâtiment soient tenues –50 kilowattheures par mètre carré ( kWh/m2) pour le bâtiment neuf, 80 kWh/m2 pour l'ancien– les professionnels de la construction ont du pain sur la planche. «Il faut réécrire toutes les règles de l'art en matière de bâtiment», leur a lancé Jean-Louis Borloo lors du salon Batimat. Ce salon de la construction, qui se veut le plus grand d'Europe, se tient à Paris du 5 au 10 novembre. «Il ne faut pas mettre quatre ans pour réécrire les DTU (1), mais que ce soit fait avant l'été.» Un pro du bâtiment estime que le délai est trop court. «Faites-les avant l'été, vous pourrez partir en vacances l'esprit détendu».

Jean Lardin, président de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), a calculé qu'il fallait «tenter» de recruter 20 à 30.000 personnes en plus «des 100.000 recrutées chaque année» pour rénover tout le parc de l'habitat d'ici 2010.

Actuellement, «42% de l'énergie finale du pays sont consommés dans les bâtiments, a rappelé le ministre. C'est deux fois plus que les voisins immédiats.»



(1) Les documents techniques unifiés, ou DTU, contiennent les règles techniques relatives à l'exécution des travaux de bâtiment.






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus