Bonnes perspectives pour l’éolien

Le 12 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Comme chaque année à pareille époque, Greenpeace et le Global Energy Wind Council (GWEC) publient leur étude prospective sur l’évolution de l’éolien dans le monde. Ce mardi 12 octobre, l’édition2010 aété mise en ligne. Et les chiffres avancés restent impressionnants, malgré la crise qui frappe le secteur énergétique.

Le Global Wind Energy Outlook 2010 se base sur trois scénarios : un conservateur [qui reprend le scénario de base de l’Agence internationale de l’énergie], un médian et un dernier très favorable aux énergies renouvelables. Pour la puissance, le GWEC estime qu’à l’horizon 2030, l’éolien pourrait peser de 573 à 2.300 gigawatts. A comparer aux 185 GW actuellement installés.

Pour la production d’électricité, on retrouve une fourchette comparable : de 1.405 à 5.429 térawattheures par an (TWh/an). Toujours à comparer aux 406 TWh/an qui seront produits cette année. Certes, mais quid de la place de l’énergie du vent dans la production d’électrons ? Nous y voilà.

Là encore, les scénarios divergent. Les conservateurs n’imaginent pas que les aérogénérateurs puissent injecter dans les réseaux plus de 5 % du courant mondial en2030. Acontrario, les optimistes voient cette part atteindre, voire dépasser les 20 %. En 2010, les éoliennes produiront environ 2 % du courant qui sera consommé. De quoi éviter déjà l’émission de plus de 240 millions de tonnes de gaz carbonique.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus