‘Bonne Année’ renouvelable en Allemagne

Le 08 janvier 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une heure durant les éoliennes ont produit 85% de l'électricité consommée en Allemagne.
Une heure durant les éoliennes ont produit 85% de l'électricité consommée en Allemagne.
VLDT

Le 1er janvier, les énergies renouvelables ont fourni pendant une heure la totalité de l’électricité consommée outre-Rhin. Une première.

 

C’est une première allemande, et peut-être mondiale. Le 1er janvier, les énergies renouvelables ont injecté sur les réseaux de quoi satisfaire la totalité des besoins en électricité des consommateurs allemands. «Personne ne s’attendait à ce que les énergies renouvelables puissent produire 100% de l’électricité consommée en début de matinée d’un jour d’hiver», s’est exclamé le secrétaire d’Etat à l’énergie, Rainer Baake, dans un entretien publié par le Süddeutsche Zeitung.

Record éolien

Aussi incroyable soit-elle, cette performance n’a pas duré. En épluchant les statistiques de l’agence fédérale des réseaux, on constate que l’éolien, les centrales à bois, les barrages ont généré plus de 41 gigawattheures (GWh), entre 6 et 7 heures du matin, soit exactement le volume d’électricité consommée en Allemagne à cette heure matinale. A elles seules, les turbines marines et terrestres ont produit 85% du courant consommé outre-Rhin; autre record battu. Mais une heure plus tard, les ENR avaient déjà cédé du terrain.

vent fort

Comment expliquer pareil verdissement de la production d’électricité, dans un pays où habituellement les ENR ne produisent que 36% des électrons? Tout simplement par des conditions météo exceptionnelles (le vent soufflait relativement fort sur l’Allemagne et ses côtes) et une consommation très faible, quelques heures après les festivités du changement d’année.

Prix négatifs

Pour autant, les centrales classiques n’étaient pas à l’arrêt. Les chaudières thermiques à flamme ont injecté plus de 8 GWh, contre 4,7 GWh pour les réacteurs nucléaires. Conséquence: les électriciens allemands ont mis sur le marché plus de 58 GWh: 40% de plus que la consommation instantanée. Les prix se sont donc effondrés: atteignant -49 euros le mégawattheure (MWh) sur l’EEX, la bourse allemande de l’électricité, et 2,66 €/MWh en France.

Forte de cette surcapacité, les électriciens allemands ont massivement exporté: près de 6,4 GWh en France, plus de 5 GWh en Autriche (où les prix étaient comparables à ceux observés en Allemagne), et plus de 2 GWh au Danemark.

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus