Bois tropical: Etats-Unis contre Grande-Bretagne

Le 18 mars 2005 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
bois tropical
bois tropical
Les ministres chargés de l’environnement et du développement du G8 (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Japon,Canada, Russie, Allemagne, France, Italie) se sont réunis les 17 et 18 mars près de Derby (centre de l’Angleterre). Au coeur des discussions: un plan britannique de lutte contre le commerce illégal du bois tropical qui propose, notamment, que les pays du Nord cessent d'importer les bois abattus illégalement et mettent à profit les achats publics pour combattre le commerce de ces espèces tropicales. La délégation américaine dirigée par la sous-secrétaire d'Etat aux Affaires mondiales, Paula Dobriansky, a jugé ces actions "inacceptables". Une note signée par la responsable de la politique forestière, Stephanie Caswell, et divulguée par la BBC, révèle que les Etats-Unis souhaitent faire pression sur le Canada et la Russie pour refuser toute restriction internationale concernant l’achat de bois.