Biomasse et agriculture biologique: nouvelles priorités de l’UE

Le 24 janvier 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors du Conseil Agriculture du 23 janvier, les ministres de l’Union européenne ont accueilli avec enthousiasme le plan d’action sur le développement de la biomasse présenté par la Commission le 7 décembre 2005. Ce plan, qui vise à réduire la dépendance énergétique des Vingt-Cinq vis-à-vis des énergies fossiles, définit des mesures pour améliorer le développement de l'énergie issue du bois, des déchets et des cultures agricoles. Soucieux de préserver la compétitivité de l’agriculture européenne, par rapport à des pays comme le Brésil, très performants en terme de production de bioéthanol, plusieurs délégations (la France, la Belgique, l'Italie, la Lituanie, Chypre et l'Autriche) ont demandé la mise en place de tarifs douaniers. D’autres ministres ont exprimé leurs craintes concernant une potentielle certification des sources d’énergies renouvelables qui serait, selon eux, un fardeau bureaucratique supplémentaire pour les acteurs de la filière. Autre dossier d’actualité: l’agriculture biologique. La proposition de règlement du Conseil relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques, présentée le 21 décembre 2005, n’a pas manqué de soulever une certaine polémique. En effet, plusieurs délégations se sont élevées contre la clause prévoyant qu’un produit soit qualifié de «biologique», s'il contient moins de 0,9% d'organismes génétiquement modifiés (OGM). Selon la commissaire chargée de l’agriculture, Mariann Fischer Boel, il est impossible «dans le monde réel» d’éviter à 100% une certaine contamination de la production biologique par les OGM. Elle a également mis en garde contre le risque que les agriculteurs bio ne puissent plus vendre leurs produits sous le label «bio», et donc perdent beaucoup d'argent, si le seuil de tolérance est fixé trop bas. La conférence sur les OGM, organisée en avril par la présidence autrichienne, à Vienne, devrait permettre d’avancer sur la question.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus