Biodiversité en haute-mer: l’ONU se jette à l’eau

Le 02 janvier 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Un accord international pourrait être conclu en 2019
Un accord international pourrait être conclu en 2019

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté, le 24 décembre, une résolution historique ouvrant officiellement les négociations autour d’un traité sur la biodiversité en haute-mer.

 

«L’idée est d’aboutir à un accord sur la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité marine en haute mer, pour compléter la convention sur le droit de la mer. Cette convention dite de Montego Bay  fixe en effet  des grands principes, comme la liberté de navigation, de recherche scientifique, et il faut préciser tout cela pour voir comment cela peut cadrer avec la protection de la biodiversité marine», avait expliqué en juillet dernier Serge Segura, l’ambassadeur français en charge des océans, dans un entretien accordé au JDLE à l’occasion du dernier comité préparatoire new-yorkais.

 

Coup d’envoi en septembre

Le coup d’envoi des négociations sera donné en septembre prochain. Ce qui pourrait donner lieu à la conclusion d’un accord international en 2019.

«Coordonnée par les gouvernements du Mexique et de la Nouvelle-Zélande, cette résolution obtenu le soutien d’au moins 140 pays, ce qui envoie un signal fort pour protéger la haute-mer», s’est félicitée dans un communiqué la High Seas Alliance, qui regroupe 35 ONG de protection de la nature.

 

Pressions croissantes

La haute-mer, qui représente 60% de la surface des océans, abrite de nombreuses espèces, stocke du CO2, produit plus de la moitié de l’oxygène de la planète et offre des protéines. Elle subit toutefois des pressions anthropiques croissantes, comme la pêche, les pollutions, le changement climatique, l’extraction de ressources minières, de pétrole et de gaz, comme le rappelle une synthèse de 210 études scientifiques, publiée en juillet dernier.

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus