Biodiversité: consultation publique en cours

Le 29 mars 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) est en cours de révision. Du 22 mars au 15 avril, le public est invité à donner son avis sur la future stratégie 2011-2020.

En 2004, la France, signataire de la Convention sur la diversité biologique (CDB), s’est dotée d’une stratégie nationale afin de répondre à un objectif européen: stopper la perte de la biodiversité d’ici 2010.

Sa mise en œuvre opérationnelle se traduit à l’heure actuelle par 10 plans d’action et des plans locaux outre-mer pour chaque DOM-COM. Certains progrès ont d’ores et déjà été constatés: sur les 10 dernières années, les espaces naturels protégés progressent en nombre (+32%) et en surface (+20%), ainsi que les financements dédiés à la protection de la biodiversité, notamment grâce à l’implication des collectivités locales et des entreprises.

Mais ces actions restent encore «nettement insuffisantes pour freiner les pressions qui s’exercent sur la biodiversité. Les tendances lourdes comme l’artificialisation du territoire, l’intensification agricole et l’exploitation excessive de la mer se poursuivent à un rythme important», indiquait le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en juin dernier (dans le JDLE).

Ce constat, partagé par le gouvernement, montre bien que les «objectifs 2010» n’ont pas été atteints et qu’une révision de la stratégie s’impose. Parmi les points à améliorer, figurent une exploitation plus durable des ressources naturelles renouvelables, une action plus efficace contre les espèces exotiques envahissantes, ou encore la réduction des pollutions (pour les impacts sur la biodiversité).

Un comité de révision de la stratégie nationale pour la biodiversité a été mis en place[1]. Il réunit de façon large les différents ministères et les parties prenantes, «dans l’esprit de la gouvernance partagée instituée par le Grenelle Environnement». La consultation publique qui se tient actuellement permet aux citoyens de donner son avis sur les futures priorités de cette stratégie et proposer des actions concrètes. «Ces avis et propositions seront étudiés en vue d’une prise en compte possible dans le texte de la stratégie», précise le ministère en charge de l’écologie.

Le comité de révision transmettra le projet de SNB issu de ses travaux à Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre en charge de l’écologie, qui fera une communication nationale sur la nouvelle SNB aux alentours du 22 mai, journée mondiale de la biodiversité.



[1] présidé par Jean-Claude Ameisen (Comité consultatif national d’éthique). Ses co-rapporteurs sont Paul Delduc (Meddtl) et Eric Vindimian (Cemagref).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus