Bilan stable de la consommation énergétique française en 2007

Le 06 juin 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La consommation française d’énergie primaire –276,1 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep)– est stable par rapport à 2006, tout comme la consommation d’énergie finale, selon le bilan énergétique français pour l’année 2007.

Le ministère de l’Ecologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire (Meeddat) a noté 3 évolutions positives lors de sa publication, jeudi 5 juin. Pour la première fois depuis 10 ans, les consommations énergétiques des secteurs résidentiel et tertiaire se sont stabilisées; les énergies renouvelables connaissent un «record historique de hausse» de production primaire de 4,2% à 18 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep);
l’intensité énergétique de l’économie française a baissé de 1,9%, «évolution proche de l’objectif national de baisse de 2% par an d’ici 2015».

Pour autant, les émissions de CO2 liées à l’énergie sont également restées stables par rapport à 2006. Le Meeddat avance 2 raisons: un fonctionnement moindre des centrales nucléaires «pour des raisons conjoncturelles», qui a entraîné une production d’électricité à partir de charbon et de gaz plus importante; et une forte hausse de la consommation finale dans le secteur des transports (+ 1,5%).


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus