Bilan globalement positif de la conférence Cites

Le 18 juin 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 15 juin, la 14e conférence des parties à la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages (Cites) s'est terminée sur le vote du budget après deux semaines de débats qui se sont déroulés à La Haye (Pays-Bas). Une hausse de 6% a été négociée, même si l'Union européenne soutenait un bond de 15%.

La conférence a également été l'occasion de trouver une série de compromis sur 100 dossiers. Dans un communiqué du 14 juin, WWF international s'est félicité que les membres de la convention de Washington soient sortis de l'«impasse» dans le dossier du commerce de l'ivoire. Ce dernier est suspendu pendant 9 ans. Quatre pays du sud de l'Afrique sont toutefois autorisés à vendre leur stock. «Ce consensus est un événement déterminant. C'est la première fois en 18 ans que des partis opposés parlent d'une seule voix pour faire avancer le débat», estime Susan Lieberman, du WWF.

Le poisson-scie, l'anguille européenne, vont être également protégés, le premier intégrant l'annexe I signifiant l'arrêt de tout commerce. En revanche, selon l'AFP, les participants à la conférence ont décidé, vendredi 15 juin, de revenir sur leur décision, prise mercredi 13 juin, de classer les coraux rouges et roses dans les espèces protégées.

Dans un communiqué commun du 15 juin, Alain Juppé, alors ministre en charge de l'environnement, et Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères, ont «salué les nombreuses avancées au cours des deux semaines écoulées».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus