Bilan environnemental décevant pour la présidence suédoise de l’UE

Le 05 janvier 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué du 23 décembre, le Bureau européen de l’environnement (BEE) qui regroupe près de 150 associations de protection de l’environnement a dressé son bilan traditionnel de la présidence sortante de l’UE. Celui de la Suède, dont la présidence s’est terminée quelques jours après l’échec du sommet de Copenhague, se révèle décevant.

Des notes positives ont cependant été attribuées pour trois thèmes: les négociations internationales sur l’interdiction du mercure, la progression du débat sur la protection de la biodiversité et l’ouverture aux initiatives de la société civile. Les déceptions concernent le changement climatique, mais aussi la révision de la stratégie de développement durable et la promotion d’une économie éco-efficace, selon le BEE.

La fédération d’ONG juge également insuffisants les résultats obtenus sur les propositions législatives relatives aux bâtiments, aux émissions industrielles et aux déchets des équipements électriques et électroniques (DEEE). Enfin, concernant la stratégie de la mer Baltique, son bilan est partagé.

Dans son communiqué, la présidence suédoise se montre davantage satisfaite de son action. Bien que regrettant l’accord peu ambitieux de Copenhague, elle rappelle les engagements pris par l’UE en amont du sommet, concernant les réductions des émissions globales, celles du transport maritime et aérien, l’aide au financement des pays pauvres (1) et la lutte contre la déforestation. La présidence suédoise met également en avant l’obtention du paquet Efficacité énergétique (2) et l’interdiction progressive des phosphates dans les détergents, dans le cadre de la stratégie pour la mer Baltique pour laquelle un projet de réglementation devrait bientôt être présenté par la Commission.

(1) Dans le JDLE «L’UE promet 2,4 milliards d’euros par an jusqu’en 2013 aux pays pauvres»
(2) Dans le JDLE «Etiquette Energie: accord entre présidence suédoise et Parlement»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus