Bilan annuel de l'AEE

Le 15 juillet 2005 par Charlotte Monégier
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 6 juillet dernier, l'Agence européenne pour l'environnement (AEE) a publié un rapport intitulé «Intégration des politiques environnementales en Europe – Culture et pratiques administratives». Il dresse le bilan des politiques environnementales des 25 Etats membres de l'Union européenne (UE), ainsi que des pays candidats à l'adhésion (Bulgarie, Croatie, Ex-Yougoslavie, République de Macédoine, Roumanie, Turquie), des pays de l'espace européen de libre échange (Islande, Norvège et Suisse) et de ceux d'Europe de l'Est, du Caucase et de l'Asie centrale (Biélorussie, Moldavie, Russie et Ukraine). L'ambition de l'AEE est de vérifier la mise en place d'une Politique d'intégration environnementale (PIE), commune à tous ces Etats, afin de répondre aux exigences de l'article 6 du Traité instituant l'UE, qui dispose que la protection de l'environnement, et notamment le développement durable, doit faire partie intégrante des politiques de l'Union. Pour ce faire, l'AEE propose, entre autres, de créer dans chaque pays un ministère «multi-fonction» de l'environnement, qui puisse s'étendre et couvrir plusieurs ministères, et dont la responsabilité soit partagée par plusieurs membres du gouvernement. Pour cela, elle fait un premier état des lieux, précisant les disparités administratives et écologiques qui séparent encore ces pays. Mais il y a un point positif: tous sont déjà dotés d'un ministère ou d'un département de l'environnement.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus