Bilan 2006 du marché des déchets français

Le 17 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le marché des déchets s'est bien porté l'année dernière. Selon une note de conjoncture de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), le chiffre d'affaires (CA) 2006 des entreprises privées de collecte et de traitement des déchets non dangereux a atteint 5,4 milliards d'euros, soit une hausse de 4,6% en valeur et de 1% en volume par rapport à 2005. Une croissance principalement liée au relèvement des prix pratiqués «sous l'effet d'un renforcement des contraintes environnementales» sur le stockage et l'incinération, et d'une hausse des coûts de main d'oeuvre.

La situation s'avère différente pour la gestion des déchets dangereux qui représente un CA d'un milliard d'euros. La croissance (1,6% en valeur et 1% en volume) s'explique en grande partie par l'augmentation des quantités collectées et traitées.

L'Ademe analyse également le marché des investissements (vente de matériels de collecte, de déchetteries et d'installations de traitement), en phase de décroissance en 2006. Un retournement de situation qui s'explique notamment par la fin de la mise en conformité des incinérateurs. Le CA de la construction d'installations de traitement n'a diminué que de 3,8% entre 2005 et 2006, mais il devrait plonger de 28,2% en 2007, ce qui entraînera sans doute une baisse générale du CA du marché des investissements de 20,5%.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus