Bilan 2005 des cas de saturnisme chez l’enfant

Le 16 octobre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 11 octobre, l’Institut de veille sanitaire (InVS) a publié une note technique concernant les cas de saturnisme de l’enfant au cours de l’année 2005. 492 cas ont été déclarés par les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (Ddass) et les centres antipoison et de toxicovigilance (Cap). Un chiffre plutôt stable par rapport aux années précédentes, même si la technique de comptage a différé. La plupart des enfants avaient entre un et quatre ans. 72% des cas ont été enregistrés en Ile-de-France et 60% des cas proviennent de 18 communes seulement (12 en Ile-de-France), dont Paris (135 cas), Aubervilliers (36 cas), Gennevilliers (17 cas) et Marseille (12 cas). Selon l’InVS, la peinture au plomb reste le principal facteur de risques. Et dans 85% des cas, la mère de l’enfant atteint de saturnisme était née hors de France, principalement au Mali et au Maroc.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus