Bientôt une Efsa africaine?

Le 07 novembre 2012 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En plus du Bénin, Boni Yayi préside l'Union africaine.
En plus du Bénin, Boni Yayi préside l'Union africaine.

L’Union africaine (UA) a annoncé la mise en place d’un organisme de sécurité des aliments, notamment afin de lever les freins à l’exportation qui touchent souvent ses produits, lors d’une réunion organisée fin octobre à Kigali (Rwanda).

Selon un communiqué du Bureau interafricain pour les ressources animales (Ibar, organe de l’UA), organisateur de cette rencontre, il s’agit pour l’Afrique de «renforcer les échanges commerciaux et d’améliorer le niveau de vie des Africains, particulièrement ceux des zones rurales». «Dans d'autres parties du monde, comme l'Union européenne, il existe l’Autorité européenne de sécurité des aliments [Efsa] et un système d'alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux [RASFF]», a déclaré le ministre rwandais du commerce et de l’industrie, François Kanimba, en ouverture de la réunion.

«Notre agence peut aller dans le même sens, mais en tenant compte de plusieurs particularités culturelles, sociales, économiques, politiques et même scientifiques de la sécurité des aliments de notre continent», a-t-il ajouté. «Avec une normalisation accrue du système africain de sécurité des aliments viendra une capacité accrue d’échanges, puisque les produits ne seront pas rejetés comme souvent en raison du fait qu’ils sont dangereux», a estimé François Kanimba.

Mise en place en juillet 2002, l’Union africaine regroupe 54 Etats africains, à savoir tous sauf le Maroc. Présidée depuis février par le président du Bénin, Boni Yayi, elle est déjà dotée de plusieurs institutions, telles que le Parlement panafricain, la Banque centrale africaine, le Fonds monétaire africain et la Cour africaine de justice.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus