Bhopal: l'Inde accepte le traitement des déchets toxiques

Le 08 juin 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'ancienne usine Union Carbide de Bhopal, laissée à l'abandon avec ses déchets
L'ancienne usine Union Carbide de Bhopal, laissée à l'abandon avec ses déchets

Le gouvernement indien était en pourparlers avec l’Allemagne pour le traitement des déchets restés sur l’ancienne usine Union Carbide de Bhopal. Il y a 27 ans, la capitale du Madhya Pradesh, Etat du centre de l’Inde, avait en effet été victime du plus grave accident industriel de l'histoire.

 

Au terme d'une réunion ministérielle présidée par le ministre de l'intérieur indien, le gouvernement a finalement donné, aujourd’hui 8 juin, son accord à l'organisme public allemand d'aide au développement GIZ pour qu'il incinère en Allemagne 350 tonnes de déchets de l'ancienne usine chimique laissée à l’abandon. Les déchets, qui seront transférés par avion.
 

«Les ministres ont donné leur feu vert», a déclaré le responsable au sein du ministère de l'intérieur, sous le couvert de l'anonymat. GIZ a reçu le contrat pour transporter les déchets en Allemagne et les traiter, a-t-il ajouté.

Le groupe public, basé à Bonn, est spécialisé dans les questions environnementales et le développement durable. Il sera payé par le gouvernement indien, qui négocie les détails de l'accord avec le gouvernement local du Madhya Pradesh.

 

Sur le même sujet: http://www.journaldelenvironnement.net/article/bhopal-le-gouvernement-indien-en-pourparlers-avec-l-allemagne-pour-le-traitement-des-dechets,29172



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus