Besançon se spécialise dans la réduction des déchets

Le 15 janvier 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Qui veut adopter deux poules?
Qui veut adopter deux poules?

Après la redevance incitative, favorisant la réduction des déchets en ajustant la facture à la production (voir JDLE), et la modernisation du réseau de déchetteries dans le cadre d’un projet Life+ (voir JDLE), la communauté d’agglomération du Grand Besançon a décidé de tester une solution originale de valorisation des déchets.

Le Syndicat mixte de Besançon et de sa région pour le traitement des déchets (Sybert) propose en effet, depuis le 10 janvier, de distribuer gratuitement deux poules aux foyers volontaires pour qu’ils allègent le contenu de leur poubelle.

L’opération, déjà lancée par la commune sarthoise de Pincé en septembre 2012 (voir JDLE), a fait ses preuves puisqu’une poule peut picorer jusqu’à 150 kilogrammes de déchets par an. Des Belges avaient déjà eu cette idée il y a deux ans. La ville de Mouscron (52.000 habitants) avait en effet organisé la distribution de 200 poules, en l’accompagnant d’une formation courte sur l’élevage des gallinacées.

63% des ordures ménagères résiduelles (OMR) peuvent faire l’objet d’une valorisation organique selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Les 15 foyers volontaires, qui accepteront de recevoir deux poules chez eux de mars à juin, bénéficieront en prime d’une production d’œufs à domicile.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus