Berlin veut taxer les voitures en fonction de leurs émissions de CO2

Le 21 février 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le gouvernement allemand veut réformer le mode de calcul de la taxe annuelle sur les véhicules, de manière à prendre en compte le niveau de pollution de la voiture plutôt que la cylindrée du moteur: c'est ce qu'a annoncé lundi 19 février le ministre allemand en charge de l'environnement Sigmar Gabriel. Selon le ministre, le gouvernement d'Angela Merkel espère parvenir à imposer «d'ici la fin de l'année» cette réforme, qui nécessitera l'accord des Länder (Etats régionaux), compétents en la matière. Le système actuel, qui taxe les voitures en fonction de la puissance de leur moteur, permet déjà, d'une certaine façon, de faire payer davantage les propriétaires de véhicules plus polluants, a reconnu le ministre social-démocrate. Mais en prenant en compte les émissions de dioxyde de carbone (CO2) plutôt que la cylindrée, le futur mode d'imposition encouragera les constructeurs à concevoir, à puissance égale, des véhicules moins polluants.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus