Berlin se fixe un programme énergétique ambitieux

Le 30 avril 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le gouvernement allemand a présenté jeudi 26 avril un nouveau programme de lutte contre le réchauffement climatique. Le ministre social-démocrate en charge de l'environnement, Sigmar Gabriel, a relevé à 27% la part d'électricité qui, en 2020, devra provenir du solaire, de l'énergie éolienne ou de l'hydroélectricité, alors que l'accord de grande coalition conclu entre le SPD et les chrétiens-démocrates prévoyait 20%. Renforcer la production d'électricité «verte» permettrait selon le ministre de réduire de 55 millions de tonnes la production de dioxyde de carbone (CO2) en 2020, par rapport à 2006. Réduire la consommation générale d'électricité de 11% en luttant contre les gaspillages permettrait selon lui d'économiser 40 millions de tonnes de CO2. Le ministre a par ailleurs appelé le milieu économique à s'engager davantage dans la recherche sur l'énergie, et les jeunes à se lancer dans des études en rapport avec l'énergie.

Cette déclaration gouvernementale, qui intervient juste un mois avant le sommet du G8 organisé outre-Rhin  en juin montre bien la place que veut prendre l'Allemagne sur la question. «Nous devrions nous fixer l'objectif de faire de l'Allemagne la nation la plus efficace au monde en matière énergétique», a par ailleurs déclaré le ministre.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus