Belgique: Doel 3 et Tihange 2 redémarreront plus tard que prévu

Le 23 janvier 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'hiver n'est heureusement pas très rigoureux, cette année, en Belgique.
L'hiver n'est heureusement pas très rigoureux, cette année, en Belgique.

La Belgique va devoir maîtriser ses consommations d’électricité plus longuement que prévu. Vendredi 23 janvier, Electrabel, l’exploitant des 7 tranches nucléaires du Royaume, a annoncé un nouveau retard dans le redémarrage des réacteurs n°2 de la centrale de Tihange et n°3 de celle de Doel.

Ces deux réacteurs sont régulièrement mis à l’arrêt depuis la découverte, en juillet 2012, de nombreuses micro-fissures dans leur cuve, mal forgée.

Initialement, les deux tranches les plus récentes du parc belge auraient dû être remises en service au 1er avril prochain. Finalement, elles ne devraient être reconnectées au réseau que le 1er juillet.

La filiale de GDF Suez rappelle que, «dans le cadre du processus d'analyse du dossier des cuves de Doel 3 et Tihange 2, l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a sollicité un panel d'experts internationaux qui s'est réuni en novembre». Ils «ont formulé des requêtes et recommandations supplémentaires». Une nouvelle réunion de ce panel devra être organisée «pour examiner les réponses fournies par Electrabel», avant toute décision de redémarrage prise par l'AFCN.

Plus de la moitié du courant produit outre-Quiévrain est d’origine nucléaire. La Belgique est donc privée de Doel 3 et Tihange 2 (2.000 mégawatts). Entre août et décembre 2014, Electrabel a arrêté le 4e réacteur de la centrale de Doel, victime d’un acte de sabotage le 4 août.

Le gouvernement fédéral a confirmé, le 19 décembre, une révision de son programme de sortie du nucléaire, en adoptant la décision de principe de prolonger de 10 ans (jusqu'en 2025) la durée de vie des réacteurs de Doel 1 et Doel 2.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus