Bejisa: 10 M€ débloqués pour l’île de la Réunion

Le 07 janvier 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le cyclone Bejisa a frappé l'île de la Réunion le 2 janvier
Le cyclone Bejisa a frappé l'île de la Réunion le 2 janvier

Frappée le 2 janvier par le cyclone Bejisa, l’île de la Réunion reste marquée par le passage de cette dépression post-tropicale.

Selon le bilan publié ce 7 janvier par la préfecture réunionnaise, 1.570 foyers restent privés d’électricité et 8.900 abonnés n’ont toujours pas d’eau courante.

 

La qualité de l’eau étant dégradée, il est conseillé à la population de ne pas consommer d’eau du robinet pendant 24 heures après le rétablissement de l’approvisionnement.

 

L’arrêté décrétant l’état de catastrophe naturelle, qui n’est toujours pas publié, devrait toutefois sortir avant la fin du mois, a annoncé le ministre de l’Outre-mer Victorin Lurel.

 

L’Etat y ajoutera une enveloppe de 10 millions d’euros, via l’Agence française de développement (AFD), pour financer les aides d’urgence.

 

Victorin Lurel a fait ces annonces, en réponse aux questions posées à l’Assemblée nationale par les députés réunionnais Huguette Bello (GDR) et Jean-Jacques Vlody (PS), également maires des communes de Saint-Paul et du Tampon, toutes deux touchées par le cyclone.

 

A côté des aides d’urgence, des aides post-crise seront aussi accordées en fonction des collectivités. Cinq communes ont déjà déposé un dossier, a précisé le ministre de l’Outre-mer.

 

S’il est trop tôt pour établir un bilan définitif du passage du cyclone, Bejisa a déjà provoqué la mort d’une personne et fait dix-sept blessés dont deux graves.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus