Bâtiments: cycle de vie analysé, impact environnemental limité

Le 28 mai 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Réaliser l’analyse du cycle de vie (ACV) d’un bâtiment permet de réduire son impact environnemental, et notamment le recyclage de ses matériaux de construction. C’est ce que rappelle une étude parue dans la revue Environmental science and technology. Ses 2 auteurs, chercheurs à l’université de Berkeley, expliquent que faire passer de 27 à 50% le taux de recyclage du béton d’un bâtiment en démolition permet d’épargner 2,7 à 5,6 millions de tonnes annuelles d’émissions de gaz à effet de serre (GES).

Selon l’étude, le secteur du bâtiment consomme entre 30 et 40% de l’énergie mondiale et 16% des besoins en eau. Rien qu’aux Etats-Unis, le secteur génère chaque jour 136 millions de tonnes de déchets.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus