Bataille navale franco-anglaise pour la Saint-Jacques

Le 29 août 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Pêcheurs français et britanniques se battent pour la Saint-Jacques.
Pêcheurs français et britanniques se battent pour la Saint-Jacques.
DR

Le député-maire PCF de Dieppe (Seine-maritime) Sébastien Jumel demande au gouvernement de « rechercher de manière urgente l'adoption de règles communes à tous les professionnels français et étrangers qui pratiquent la pêche à la coquille Saint-Jacques », indique l’AFP.


Cette déclaration intervient après des heurts mardi entre pêcheurs français et britanniques.


« Nos pêcheurs français ont mis en place des méthodes de pêche artisanale afin de respecter la ressource. Mais ils se trouvent de plus en plus confrontés à des navires de pêche battant pavillon anglais, dont certains mesurent plus de 30 mètres, et qui pratiquent une pêche industrielle massive et irresponsable, érodant dangereusement les ressources de la mer », estime l'élu normand dans un courrier adressé au ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert.

Les pêcheurs normands qui n'ont le droit de ramasser la coquille que du 1er octobre au 15 mai, demandent aux Britanniques, dont la pêche n'est pas réglementée dans le temps, de respecter le même calendrier au large des côtes françaises.

Mercredi 29 août, la Commission européenne, par la voix de l'un de ses porte-parole, a plaidé pour un règlement du litige « à l'amiable » entre les deux pays. L’affaire pourrait néanmoins être réglée lors de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. A partir du mois d’avril 2019, les pêcheurs britanniques (sauf accord particulier) n’auront plus accès aux zones de pêche françaises.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus