BASF veut planter deux nouvelles patates GM

Le 01 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Grande journée pour l’agriculture hi-tech, mardi. Dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, le ministre allemand de l’économie a participé à la première récolte de pommes de terre génétiquement modifiées Amflora ; un tubercule dont la culture a été autorisée par la Commission européenne le 2 mars dernier.

 

Parallèlement, le groupe BASF a annoncé avoir déposé une nouvelle demande d’autorisation européenne de culture pour une autre variété de pomme de terre génétiquement modifiée. Baptisée Amadea, elle n’est pas destinée à la consommation humaine ni animale mais à la production d’amidon industriel, à l’instar d’Amflora. L’agrochimiste allemand espère pouvoir la commercialiser entre 2013 et 2014.

 

Entretemps, il aura déposé une autre demande de culture pour une variété GM de patate, résistante au mildiou. Contrairement aux deux précédentes, celle-ci serait destinée à la consommation humaine.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus