Bar: après le chalutage pélagique, la pêche de loisir limitée

Le 30 mars 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La France compte 1,3 million de pêcheurs à la ligne
La France compte 1,3 million de pêcheurs à la ligne

Après l’interdiction du chalutage pélagique du bar jusqu’en avril[1], pendant la période de reproduction, une nouvelle mesure d’urgence a été prise, le 27 mars, par le Conseil européen pour préserver l’espèce.
 



[1] Dans les eaux du Nord-ouest: mer Celtique, mer du Nord, mer d’Irlande et autour des îles de la Manche

 

La pêche de loisir est désormais limitée à 3 prises de 42 centimètres minimum par personne et par jour. Une décision moins ambitieuse que prévu, le Conseil ayant d’abord envisagé de plafonner les captures à un seul poisson par jour.

Avec plus de 1,3 million de pêcheurs à la ligne, la France est directement concernée. L’Hexagone est suivi par le Royaume-Uni où 900.000 personnes pratiquent également la pêche récréative.

Selon le Conseil international pour l’exploration de la mer (Ciem), les captures de bar devraient être réduites de 80% pour enrayer le déclin de cette espèce dans les eaux européennes, observé depuis 2010.

Si le chalutage pélagique représente 25% des prises pendant la période de reproduction, la pêche récréative en compte autant. 50% des prises restent toutefois autorisées (chalut de fond et filet), mettant toujours en péril l’avenir de l’espèce.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus