Bangkok lutte pour ramasser ses déchets

Le 08 novembre 2011 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

En plus de sa lutte contre les eaux, Bangkok s’attaque au ramassage des déchets, que les inondations ont rendu particulièrement difficile.

 
La municipalité a ainsi décidé de renforcer les effectifs (17.000 éboueurs et balayeurs de rue) en embauchant 2.000 éboueurs supplémentaires pour collecter les déchets noyés sous l’eau. Les nouveaux contrats sont pour l’instant fixés jusqu’au 31 décembre.
 
Depuis que Bangkok a été inondée, il y a deux semaines, il est difficile d’atteindre certaines zones. Les éboueurs utilisent désormais des bateaux, outre leurs habituels camions, pour ramasser les ordures.
 
Alors qu’en temps normal, 8.500 tonnes de déchets sont collectées chaque jour, à peine la moitié l’est effectivement dans les quartiers inondés, selon une responsable des services de l’environnement de la ville.
 
«Cette mesure permettra de résoudre un problème qui amplifie les menaces sanitaires dues aux eaux boueuses, imprégnées de déchets toxiques et de cadavres d'animaux», a indiqué le gouverneur de la mégalopole, Sukhumbhand Paribatra.
 
Alors que la municipalité de Bangkok avait ordonné l’évacuation totale de 12 districts, soit 1,7 million d’habitants, ainsi que l’évacuation partielle de 5 autres, la plupart ont préféré rester chez eux.
 
Un cinquième de la capitale thaïlandaise est aujourd’hui inondé à cause d’une mousson particulièrement abondante qui a brassé des eaux depuis le nord.
 
Ces inondations, les plus meurtrières depuis des décennies, ont déjà fait 527 morts.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus