Ban Ki-Moon veut un accord post-Kyoto d’ici 2009

Le 02 août 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

«Tous les pays doivent faire ce qu'ils peuvent pour parvenir à un accord d'ici 2009, afin que ce dernier entre en vigueur au moment où les engagements du protocole de Kyoto expireront en 2012 ». C'est ce qu'a déclaré Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (Onu), dans le cadre d'un débat sur les changements climatiques, convoqué par l'assemblée générale le 31 juillet à New York. Pour lui, il est en effet nécessaire de mettre en oeuvre un nouvel accord qui aborde cette question sur tous les fronts, notamment l'adaptation, l'atténuation, les technologies propres, la déforestation et la mobilisation des ressources.

La réunion d'experts des 31 juillet et 1er août devait permettre, selon Ban Ki-Moon, de préparer le terrain au débat sur les changements climatiques, qui aura lieu le 24 septembre à l'ouverture de la prochaine session de l'assemblée générale, et à la conférence de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) de décembre à Bali.

La présidente de l'assemblée générale des Nations unies, Sheikha Haya, a de son côté souligné le fait que les pays en développement, plus que d'autres, subissent de plein fouet les répercussions des changements climatiques, ce qui rend difficile la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. Elle a appelé à prendre des mesures pour investir dans la production d'énergie propre et appuyer la diffusion des technologies à destination des pays pauvres pour inverser cette tendance.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus