Baltique: plus de cabillauds mais moins de saumons

Le 15 septembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Commission européenne a présenté, aujourd'hui 15 septembre, sa proposition établissant les possibilités de pêche en mer Baltique pour 2012.
Sur la base des avis scientifiques, la Commission propose d'augmenter les totaux admissibles des captures (TAC) pour les deux stocks de cabillaud de la mer Baltique, ainsi que pour deux stocks de hareng (stock occidental et stock du golfe de Botnie).
En revanche, Bruxelles juge nécessaire de réduire les TAC des stocks des autres espèces, et en particulier du saumon, en raison de leur état critique.
 
La Commission propose également de limiter le nombre de jours en mer pour les navires de pêche aux niveaux établis l'année dernière. Ces mesures visent avant tout à rendre durables les pêcheries de la mer Baltique, tant sur le plan environnemental qu'économique, en suivant les recommandations des scientifiques.
 

La proposition de la Commission repose sur les avis scientifiques du comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP) et du Conseil international pour l'exploration de la mer (CIEM). Le conseil consultatif régional pour la mer Baltique a été consulté sur cette proposition sur la base du document de consultation de la Commission du mois de mai.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus