Baisser la pollution maritime va accroître le réchauffement

Le 25 novembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La réduction des émissions de dioxyde de soufre (SO2) en application des nouvelles règles internationales d’ici 2020, aura des effets bénéfiques pour la santé et l’environnement, mais néfastes pour le climat, avertit une équipe internationale dans un article publié le 19 novembre (1).

En avril 2008, les Etats membres de l’Organisation maritime internationale (OMI) ont décidé de limiter le taux de soufre dans les carburants des navires à 3,5% d’ici 2012 pour atteindre 0,5% en 2020 contre respectivement 4,5% selon les normes actuelles (2). Pour rappel, le SO2 émis par les navires a été l’origine de 60.000 décès par cancer et maladies cardio-vasculaires dans le monde en 2001, selon une étude d’estimation antérieure.

Jan Fuglestvedt du Centre pour la recherche internationale sur l’environnement et le climat d’Oslo (Cicero) en Norvège et ses collègues expliquent que les émissions de SO2 ont un effet refroidissant en favorisant la formation de particules et de nuages qui renvoient les rayons solaires vers l’espace. La nouvelle réglementation va donc réduire les effets refroidissant de ce secteur qui aura un double effet réchauffant, par ses rejets de CO2 et par la baisse de SO2, concluent les auteurs. Selon un des scénarios de l’étude, si les émissions de SO2 sont réduites rapidement de 90% et les autres émissions (CO2, NOx) restent à leur niveau de 2000, il suffira de 70 ans pour que ce secteur contribue au réchauffement climatique contre 350 ans sans baisse du SO2 par le seul impact du CO2 à long terme.

Les chercheurs appellent donc les décideurs politiques et la communauté scientifique à davantage prendre en compte ce facteur.

(1) «Shipping Emissions: From Cooling to Warming of Climate—and Reducing Impacts on Health - How should shipping emissions’ ability to cool or warm the climate be addressed?» Fuglestvedt J. et al., Environmental Science & Technology (en ligne le 19 novembre 2009)
(2) Dans le JDLE «Transport maritime: des teneurs en soufre fortement réduites d’ici 2020»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus