Baisse des dioxines dans la métallurgie

Le 06 mai 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'estimation des rejets de dioxines dans le secteur de la métallurgie en 2003 s'élève à 70 grammes équivalence toxique internationale (Iteq), ce qui représente une réduction de 50% par rapport à l'estimation de 1998. Un succès pour le ministère chargé de l'environnement qui avait demandé, il y a cinq ans, une action sur ce secteur fortement émetteur de dioxine. En effet, sur les 82 établissements rejetant des dioxines, 16 usines présentaient un flux supérieur ou égal à 1 gramme par an Iteq, soit 93% des émissions à elles seules. Les préfets devaient demander aux exploitants un examen technico-économique des actions pour réduire les rejets et une surveillance des impacts de ces rejets en utilisant comme référence le lait. La baisse des émissions de dioxines figure dans la mise en oeuvre du plan national santé-environnement (PNSE) avec une stratégie de réduction globale de 60% des émissions en 2005 par rapport à 2000 et de 85% en 2010. La métallurgie, deuxième source de rejets, doit baisser ses émissions de 30%, pour la filière fonte, à 50%, pour la filière électrique.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus