AZF: Total et son ancien directeur général au rang des prévenus

Le 27 février 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le groupe Total et son ancien directeur général Thierry Desmarest comparaîtront en même temps que les autres prévenus du procès AZF, a décidé jeudi 26 février le tribunal correctionnel de Toulouse à la demande du parquet. Le ministère public avait pourtant requis la veille l'irrecevabilité de la citation à comparaître, avant de demander la jonction des deux procédures.

Désormais, 4 «personnes» sont poursuivies: l’ancien directeur de l’usine AZF Serge Biechelin, l’ancienne filiale de Total, Grande Paroisse, Thierry Desmarest et Total. Si, au terme des 4 mois d’audience, la citation à comparaître de Total et de son ancien directeur général est déclarée irrecevable, ils pourraient n’avoir été que des prévenus virtuels.

Dans un communiqué, Total parle d’une situation «insolite»: Thierry Desmarest et la société sont «prévenus provisoires jusqu’à une décision qui sera prise par le tribunal à la fin du procès, après réquisition d’un parquet qui a d’ores et déjà annoncé qu’il requerrait l’irrecevabilité de la citation».

Les associations environnementales et de victimes de l’accident réclament depuis le début de l’instruction la mise en cause de Total dans le procès AZF. Jusqu’ici, seuls Serge Biechelin et la société Grande Paroisse en tant que personne morale avaient été mis en examen.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus