AZF: le traumatisme perdure

Le 14 décembre 2004 par Loïc Chauveau
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’Institut de veille sanitaire (INVS) a enquêté sur le syndrome post-traumatique subi par la population toulousaine qui n’a pas été blessée le 21 septembre 2001, jour de l’explosion de l’usine AZF. Un an plus tard, le traumatisme était encore très présent.

En septembre 2002, l'INVS a envoyé un questionnaire aux 20.000 travailleurs dont l'établissement se trouve à moins de trois kilomètres du site AZF, aux 30.000 dont le lieu de travail est situé dans l'agglomération et aux 2.200 sauveteurs professionnels et volontaires du département qui ont été mobilisés le jour de l'accident et les suivants. Le questionnaire porte sur les changements psychologiques attribués à l'explosion: perte de sommeil, angoisses, irritabilité. La mesure d'un stress post-traumatique auprès d'une population qui n'a pas été directement victime de l'événement est un travail rarement mené.

Les chercheurs ont recueilli 13.764 questionnaires, soit un taux de réponses de 34%. Ces réponses basées sur le volontariat font que l'échantillon, bien que large, n'est pas représentatif de la population toulousaine. Les ouvriers âgés de plus de 50 ans sont ainsi sur-représentés. Les femmes ont moins répondu que les hommes. L'encadrement est en dessous de son poids statistique.

«Cette étude souligne l'impact majeur et persistant de la catastrophe sur la santé mentale des travailleurs et sauveteurs un an après l'explosion», assurent les auteurs de l'étude. Le stress post-traumatique est subi par 12% des questionnés. Mais le choc est plus fort pour les femmes qui sont 18% à reconnaître des séquelles. Autre disparité: 5% des cadres admettent un stress contre 25% des ouvriers et 34% des ouvrières. Le stress est plus important chez les salariés dont le lieu de travail a été touché par l'explosion. Enfin, 5% des sauveteurs avouent un stress post-traumatique un an après les faits.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus