Avis favorable à la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris XIII

Le 12 septembre 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'usine devra être opérationnelle en 2023.
L'usine devra être opérationnelle en 2023.
Syctom

Le Syctom va pouvoir reconstruire la plus grande UIOM d’Europe.


C’est un monstre qui arrive au seuil de sa vie. Et dont il faut déterminer la succession. Le montre, c’est l’incinérateur de d’Ivry-Paris XIII. Construit en 1969, et remis au goût du jour en 1995 et 2005, le plus gros incinérateur d’ordures ménagères d’Europe (700.000 tonnes par an) doit être prochainement arrêté.

350.000 tonnes de déchets par an
Pour tenir compte de l’évolution annoncée de la collecte sélective, le syndicat intercommunal (le Syctom) propose de reconstruire à sa place une unité d’une capacité moindre : 350.000 tonnes/an. Coût : 1,8 milliard d’euros, exploitation comprise pendant 23 ans.
Le projet a été critiqué par l’Autorité Environnementale. Et l’enquête publique s’est déroulée du 22 mai au 25 juin derniers. Surprise, malgré une forte opposition au projet (2.019 observations notifiées à la commission), les trois commissaires enquêteurs donnent un avis favorable au projet.

déni de démocratie
Dans un communiqué, le Collectif 3R s’étonne qu’aucune des observations n’ait été reprise à son compte par la commission d’enquête.» «Ne pas tenir compte des avis du public constitue donc un véritable déni de démocratie», estime l’association.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus