Aux Etats-Unis, le diabète marque une pause

Le 24 septembre 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le diabète a-t-il atteint un plafond?
Le diabète a-t-il atteint un plafond?
DR

L’épidémie de diabète serait en cours de stabilisation depuis 2008 aux Etats-Unis, révèle une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (Jama). Une tendance similaire à celle de l’obésité, qui pourrait s’expliquer par une alimentation plus saine et moins abondante.

La prévention nutritionnelle porte-t-elle enfin ses fruits? Trop tôt pour le dire. Mais pour la première fois, les Etats-Unis, l’un des pays les plus touchés au monde par le diabète, connaît une éclaircie. Selon l’étude publiée par des experts des centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC, Atlanta, Géorgie), la maladie pourrait avoir atteint un plateau.

Menée sur près de 665.000 adultes de la cohorte NHIS (National Health Interview Survey), l’étude montre que l’incidence, à savoir le nombre de cas rapportés chaque année, est passé de 8,8 à 7,1 cas pour 1.000 personnes entre 2008 et 2012. Une embellie certaine, bien que l’on soit encore loin des 3,2 cas pour 1.000 personnes observés en 1990.

Cette tendance à la stabilisation, voire à la baisse, n’est toutefois observée que chez les personnes d’origine européenne et chez celles ayant fait des études universitaires. Chez les Noirs-Américains, les Latino-Américains et les personnes n’ayant pas dépassé le lycée, l’incidence continue à augmenter. «Ce qui menace d’aggraver les disparités ethniques et socio-économique en matière de diabète», craignent les chercheurs.

382 millions de diabétiques dans le monde

Si le diabète accorde un répit, très relatif, aux Etats-Unis, c’est loin d’être le cas au niveau mondial. Selon la Fédération internationale du diabète (FID), 382 millions de personnes étaient malades en 2013, et 5,1 millions sont décédées. La maladie progresse à grande vitesse dans les pays du Sud, l’Inde et la Chine présentant désormais des prévalences similaires à celle des Etats-Unis.

Bien que les données d’incidence du diabète soient rares en France, on sait que cette maladie a connu dans ce pays une forte phase ascendante dans les années 2000: entre 2000 et 2006, l’incidence a augmenté de 21%. Difficile de savoir quelle est la tendance aujourd’hui, l’Institut de veille sanitaire (InVS) ne disposant pas de chiffres plus récents.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus