Aux Etats-Unis, appel à vigilance sur les fibres céramiques réfractaires

Le 11 juillet 2006 par Laure Pollez
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un article publié ce mois, l’Institut américain de santé et sécurité au travail (NIOSH) appelle les industriels à être vigilants dans l’utilisation de fibres céramiques réfractaires. Après recensement des connaissances sur le sujet, l’institut estime que l’exposition aux fibres céramiques réfractaires est associée à des dommages sur le système respiratoires, des irritations de la peau et des yeux et peut entraîner des cancers, étant donné les résultats obtenus lors d’expérimentation sur des animaux. Depuis 2002, l’institut recommandait une exposition limitée à 0,5 fibre par centimètre cube (cm3), sur 10 heures (h) par semaine de 40h de travail. Aujourd’hui, constatant que le risque de cancer est encore trop important à ce niveau, il appelle les industriels à faire «tous les efforts raisonnables pour réduire l’exposition à moins de 0,2 fibres par cm3».
En France, la valeur limite moyenne d’exposition pondérée sur 8 heures est actuellement de 0,6 fibres par cm3. Elle pourrait être prochainement réduite.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus