Autos: la Commission voudrait légiférer sur le CO2

Le 07 novembre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Stavros Dimas, commissaire européen à l'environnement, pourrait bien exécuter sa menace, lancée il y a quelques semaines, de légiférer sur les émissions de CO2 des véhicules particuliers. Fin août, la Commission européenne s'est déclarée déçue des résultats des constructeurs automobiles qui se sont engagés volontairement, en 1998, à atteindre une moyenne de 140 grammes de CO2 par kilomètre parcouru (g/CO2/km) pour les véhicules neufs vendus en 2008. Les chiffres de 2006 ont montré que cet objectif serait très difficile à atteindre (1). Dans l'hebdomadaire European voice, Stavros Dimas a déclaré: «Nous allons bientôt sortir une législation pour réduire les émissions de CO2 des voitures». Ces propos ont été confirmés par le porte-parole du commissaire.

Cette nouvelle a fortement déplu à l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) (2). Cette dernière a reconnu que la baisse des émissions de CO2 des véhicules neufs vendus dans l'Union européenne avait «récemment ralenti». Une évolution expliquée par une «exigence forte des consommateurs de conduire des automobiles plus grandes et plus sures», par les récents «développements réglementaires communautaires relatifs à la sécurité et à la pollution de l'air», mais aussi par «une économie européenne plus faible.»



(1) Voir l'article du JDLE intitulé «Automobiles: la Commission menace les constructeurs»

(2) L'ACEA représente BMW, Fiat, Ford Europe, GM Europe, Daimler Chrysler, Porsche, PSA, Renault, Scania et Volkswagen





A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus