Autorisation de nouveaux auxiliaires technologiques dans la fabrication de certaines denrées alimentaires

Le 14 août 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 04/08/2014 par Anne Rambaud


Produits ajoutés aux aliments > Ingrédients
 
Un arrêté du 15 juillet 2014 modifie l'arrêté du 19 octobre 2006 relatif à l'emploi d'auxiliaires technologiques dans la fabrication de certaines denrées alimentaires.
L'arrêté du 15 juillet 2014 ajoute un agent de décontamination des produits d'origine végétale à la liste des auxiliaires technologiques autorisés (annexe I A). Il s'agit d'une solution à base d'acide peracétique, de peroxyde d'hydrogène et d'acide acétique, dont l'utilisation est autorisée dans les épinards blanchis destinés à la congélation.
 
De plus, cet arrêté autorise les trois enzymes suivantes :
- la Lysophospholipase issue d'une souche génétiquement modifiée de Trichoderma reesei (RF 7206) porteuse du gène codant une lysophospholipase d'Aspergillus nishimurae, utilisable dans la production de sirop de glucose ;
- la Phospholipase A2 d'une souche génétiquement modifiée d'Aspergillus niger PLA 54, utilisable dans les huiles végétales ;
- la Xylanase issue d'une souche génétiquement modifiée de Trichoderma reesei (Brew2#21) porteuse d'un gène codant une xylanase d'Aspergillus niger, utilisable dans la brasserie, l'industrie de l'alcool et la panification (à l'exception du pain de tradition française) et la panification spéciale, la biscuiterie, la pâtisserie, la biscotterie et la viennoiserie.
 
Pour tous ces nouveaux auxiliaires technologiques, l'arrêté du 15 mai 2014 précise leurs conditions d'utilisation et fixe la teneur résiduelle maximale autorisée à la teneur résiduelle techniquement inévitable.
 
Pour finir, l'arrêté du 15 juillet 2014 modifie les dispositions relatives à la Cellulase issue d'une souche non génétiquement modifiée de Trichoderma longibrachiatum (ex reesei) A83, en élargissant la liste des denrées alimentaires dans lesquelles elle peut être utilisée. Ainsi, cette enzyme peut désormais être utilisée dans la biscuiterie, la pâtisserie, la biscotterie et la viennoiserie.
 
Pour rappel, l'arrêté du 19 octobre 2006 a été modifié en dernier lieu par un arrêté du 12 décembre 2013.
 
Sources : Arrêté du 15 juillet 2014 modifiant l'arrêté du 19 octobre 2006 relatif à l'emploi d'auxiliaires technologiques dans la fabrication de certaines denrées alimentaires, JO du 1er août 2014 
 
 
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus