Autorisation d'utilisation de la L-tyrosine en tant qu’additif pour l’alimentation de toutes les espèces animales

Le 13 février 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Publié le 05/02/2014 Helene Raoult

Animaux et alimentation animale > Additifs de l'alimentation animale
 
Le règlement d’exécution (UE) n° 101/2014  du 4 février 2014 autorise l'utilisation de la "L-tyrosine" en tant qu’additif pour l’alimentation de toutes les espèces animales.
Conformément à l'article 7 du règlement (CE) n° 1831/2003 du 22 septembre 2003 relatif aux additifs destinés à l'alimentation des animaux, une demande d'autorisation d'additif dans l'alimentation animale a été introduite, concernant l'utilisation de la "L-tyrosine" pour l'alimentation de toutes les espèces animales.
A la suite d'un avis favorable de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), le règlement (UE) n°101/2014 du 4 février 2014 autorise l'utilisation de cet additif appartenant à la catégorie des "additifs nutritionnels" pour l'alimentation de toutes les espèces animales.
 
A noter, l'autorisation est valable pour une période de 10 ans, soit jusqu'au 25 février 2024.
 
Pour rappel, le règlement n° 1831/2003 du 22 septembre 2003 établit une procédure communautaire pour l'autorisation de mise sur le marché et l'utilisation des additifs pour l'alimentation animale. Son article 5 décrit les conditions d'autorisation d'un additif. Il ne doit notamment pas :
- "avoir d'effet néfaste sur la santé animale, la santé humaine ou l'environnement ;
- être présenté de manière telle que cela pourrait induire l'utilisateur en erreur ;
- porter atteinte au consommateur par l'altération des caractéristiques spécifiques des produits d'origine animale ou induire le consommateur en erreur quant aux caractéristiques spécifiques des produits d'origine animale".
 
Sources : Règlement d’exécution (UE) n° 101/2014 de la Commission du 4 février 2014 concernant l’autorisation de la L-tyrosine en tant qu’additif pour l’alimentation de toutes les espèces animales, JOUE L34 du 5 février 2014
 
 
 
 


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus