Autopartage : un service marginal pourtant vertueux

Le vendredi 13 décembre 2019 à 17h 55 par Victor Miget
Sur les 32 millions de véhicules en France, l'autopartage n’a retiré qu'entre 12.500 à 20.000 voitures.
Sur les 32 millions de véhicules en France, l'autopartage n’a retiré qu'entre 12.500 à 20.000 voitures.
DR

D’après une étude du bureau d’étude 6T, publiée jeudi 12 décembre,  l’autopartage réduit l’usage du véhicule personnel en France. Toute proportion gardée, car son utilisation reste très marginale.

 

Extrait : L’autopartage fait partie des nombreuses alternatives qui s’offrent aux transports publics en commun pendant la grève. Largement mis en avant sur le site de la RATP par exemple, ces services ont  la cote. Pour preuve : La...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus