Automobile: toujours moins de CO2 émis?

Le 15 avril 2016 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ventes en hausse de 9%
Ventes en hausse de 9%

Victoire! Les nouvelles voitures vendues dans l’Union européenne émettent de moins en moins de CO2, avec une nouvelle baisse en 2015, a estimé l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) jeudi 14 avril. «Du vent», lui répond l’association Transport & Environment.

Selon le rapport annuel de l’AEE, les nouvelles voitures vendues en 2015 dans l’UE émettraient en moyenne 119,6 grammes de CO2 par kilomètre, 8% en-dessous de la cible prévue pour cette année (130 gCO2/km). Soit une baisse de 3,8 gCO2/km par rapport à 2014, et même plus de 20 gCO2/km par rapport à 2010. Prochain objectif européen: moins de 95 gCO2/km en 2021.

C’est aux Pays-Bas que l’on achète les voitures les moins émettrices (101,2 gCO2/km), puis au Portugal (105,7 gCO2/km) et au Danemark (106,2 gCO2/km). Derrière la Grèce, la France arrive à une très honorable 5e position (111 gCO2/km), loin devant le Royaume-Uni (121,3 gCO2/km) et l’Allemagne (128,4 gCO2/km).

Seules la Lettonie, l’Estonie et la Roumanie se situent encore au-dessus de 130 gCO2/km. Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, et l’UE semble en bonne voie d’atteindre son prochain objectif, celui de 95 gCO2/km pour 2021.

Des chiffres «inutiles»

Rien que «du vent», estime l’association Transport & Environment, selon qui rien n’a changé ces dernières années: les chiffres fournis par l’AEE, totalement «inutiles», reposent sur un système de tests «totalement discrédité» depuis l’affaire Volkswagen, qui s’est depuis étendue à l’ensemble de l’industrie automobile.

«La majorité de l’amélioration mesurée repose sur la manipulation de tests, et non sur des réductions en conditions réelles (…) Sans de nouveaux tests menés par des organismes réellement indépendants, les utilisateurs continueront à être trompés, tandis que la planète continuera à se réchauffer», dénonce Greg Archer, en charge du dossier Véhicules propres chez Transport & Environment.

Moins sujets à controverse, les chiffres de l’AEE sur les ventes de nouvelles voitures montrent un envol de 9% en 2015, avec 13,7 millions de véhicules vendus cette année, la deuxième hausse consécutive après une stagnation qui durait depuis 2007.

Une petite majorité (53%) des véhicules vendus en 2015 fonctionnent au diesel, la France se situant en 5e position, à 64%. Pour compenser, elle est la première à acheter des voitures électriques, avec 10.700 véhicules sur les 38.000 vendus dans l’UE en 2015, devant l’Allemagne et le Royaume-Uni. Dans l’UE, les ventes ont augmenté de 57% en 2015 par rapport à 2014.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus