Automobile: 3 véhicules vendus sur 4 est d’occasion

Le 03 janvier 2017 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Diesel reste archi-dominant.
Le Diesel reste archi-dominant.

Les constructeurs automobiles ont fini l’année en beauté, avec une hausse de 5,2% des immatriculations par rapport à 2015. Reste que les trois quarts des ventes concernent des véhicules d’occasion. En léger repli, le diesel reste dominant.

1.984.473. C’est le nombre de voitures particulières neuves immatriculées en France en 2016 selon les statistiques du ministère de l’environnement et des transports parues ce 3 janvier. Un bon chiffre pour les constructeurs -en hausse de 5,2% par rapport à 2015- qui laisse voir un timide repli des motorisations diesel. Pour autant, celles-ci représentent encore 52% des achats (contre 73% en 2012), laissant loin derrière les véhicules ‘écolo’ comme les hydrides (3,27%) ou les électriques (1,08%), précise le Comité français des constructeurs d’automobiles (CFCA) dans son bilan annuel.

 

Presque 9 véhicules particuliers neufs sur 10 émettent entre 61 et 130 grammes de CO2 au kilomètre, avec une moyenne qui s’établit à 111,4 g CO2/km, soit légèrement en dessous de la moyenne européenne, qui s’établit à 118,33 g. Une réduction des émissions fort lente. En 2016, 1,4% des véhicules ont pu prétendre au bonus écologique.

 

Mais les bonnes affaires des concessionnaires ne doivent pas faire oublier la réalité du marché de l’auto français: 5.643.359 véhicules d’occasion se sont échangés en 2016, rapporte le CFCA. Soit les trois quarts des ventes de l’année, un phénomène en hausse constante depuis 30 ans qui explique en grande partie le vieillissement continu du parc automobile.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus