Auto: la voiture électrique pour ne pas réduire les émissions de CO2?

Le 13 novembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'effet combiné de vides juridiques européens pourrait permettre aux constructeurs automobiles européens de développer les véhicules électriques tout en ne réduisant pas les émissions de CO2 des voitures conventionnelles, selon un rapport de Transport & Environment publié jeudi 12 novembre.

Ainsi, les constructeurs pourront vendre jusqu'à trois 4x4 pour un véhicule électrique tout en respectant leur objectif de réduction d'émissions de CO2 défini par le règlement sur les émissions de CO2 des voitures adopté en décembre dernier (1), relève l'ONG environnementale dans ce rapport.

Ces ventes de véhicules électriques permettront aux constructeurs d'émettre «zéro émission», et pourtant l'électricité qu'ils utiliseront pourra être issue d'énergies fossiles très émettrices de gaz à effet de serre (GES) telles que le charbon. Soit plus d'émissions de CO2 et de consommation de carburants, malgré une réglementation supposée stricte. De telles «contradictions» figurent aussi dans la nouvelle réglementation sur les émissions de CO2 des vans proposée il y a quelques semaines par la Commission (2).

Transport & Environment appelle à ce que les normes en matière d'émissions de CO2 et d'efficacité énergétique des carburants soient davantage renforcées. L'ONG pointe aussi la consolidation du réseau électrique européen que va nécessiter le développement de la voiture électrique.

(1) Dans le JDLE «L’UE parvient à un compromis sur les émissions des voitures»
(2) Dans le JDLE «La Commission s’attaque aux émissions des véhicules commerciaux légers»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus